1. Accueil
  2. Le chatus, cépage emblématique de l'Ardèche

Le chatus, cépage emblématique de l'Ardèche

C’est l’histoire d’un cépage né au XVIème siècle. Déjà mentionné en 1599 par Olivier de Serres, le père de l’agriculture moderne, le chatus a bien faillit disparaître dans les années 1880 avec l’épidémie de Phyloxera alors qu’il était le principal cépage cultivé dans les Cévennes ardéchoises.

La renaissance du Chatus dans les années 90

Quelques familles ardéchoises de la commune de Vernon sauvèrent le chatus de la disparition dans la 1ère moitié du 20ème siècle mais ce n’est qu’au milieu des années 80 que quelques viticulteurs mirent en œuvre une entreprise de renaissance. Il faudra 10 ans pour que la 1ère cuvée 100% chatus voit le jour en 1997.

Q : D’où vient le mot chatus?

R : “Chatus” (Carbunicam) serait le nom donné par les romains à une petite monnaie d’or. Attention, le “s” de Chatus est muet et ne se prononce pas.

Le chatus, un cépage exigeant

Taille en arcature, vendange manuelle, fermentation malolactique, égrappage et élevage en fûts de chêne, le chatus demande 3 à 4 fois plus de main d’œuvre que n’importe quel autre cépage.

16000 bouteilles de chatus sur le marché chaque année

Q : Où acheter du Chatus?

R : Le chatus est un cépage ardéchois produit par une cinquantaine de viticulteurs indépendants ou réunis en cave coopérative, le chatus est principalement cultivé dans les communes de Payzac, Largentière, Vernon et Rosières en Ardèche. La production se concentre sur une cinquantaine d’hectares dont 2 plantés en 1888. Découvrez sur notre boutique en ligne, une sélection de vins chatus de l’Ardèche.

Nos vins Chatus